< >   lacanian ink  symposia  messageboard  sitemap  perfume  links 

© lacan.com 1997/2001

 

- 10/12/01 - Réflexions psychanalytiques a propos des attentats...

by Jorge Aleman

Impacts sur la subjectivité

Réflexions psychanalytiques a propos des attentats...

INTRODUCTION

1. Muertes inesperadas

Il ne restera pas une Útoile dans la nuit

Il ne restera pas la nuit.

Je mourrai et avec moi l' ensemble

De l' intolérable univers.

J' effacerai les pyramides, les médailles,

Les continents et les visages.

J' effacerai l' accumulation du passé.

Je ferai poussiĆre l' histoire, poussiĆre la poussiĆre.

Je regarde le dernier couchant.

J' entends le dernier oiseau.

Je laisse le néant a personne.

Le suicide

Jorge Luis Borges

Avec, comme bruit de fond, la stupidité de nos jours, nous inaugurons une série, nous le faisons sous un signifiant ancien et cher qui renouvelle la question de la docte ignorance. Ce premier numéro de E. Silicet monographie consacre ses pages a la quotidienneté la plus immédiate. Sous le titre des "Impacts sur la subjectivité" nous vous offrons un parcours analytique par les sentiers du Réel, une réflexion orientée par l' enseignement de Lacan. Ce serait redondant d' insister sur le contenu que les articles avancent, puisque cette fois, ils parlent d' eux-mÉmes.

Le discours capitaliste selon LACAN : la guerre qui arrive.

Texte écrit par Jorge Aleman (Madrid)

traduit librement par Chantal Bonneau (Nice)

1 - Il y a un seul malaise dans la civilisation : le Discours Capitaliste.

2 - Toutes les civilisations ou cultures furent ainsi définitivement atteintes par son mouvement circulaire, sans coupure, sans impossibilité. En toutes, s' enracine la Technique et le mode de jouissance qu' elle distribue; en toutes, s' observent les effets du "refus de la castration" que le discours capitaliste porte en lui.

3 - Le discours capitaliste a mondialisé l' objet technique (et sa participation directe dans la terreur organisé) mais il n'a pas dérivé vers une "civilisation politique mondiale", le renforcement des identités religieuses, culturelles, nationales (bien que ce soit toujours sous une forme parodique) ne fait aucune coupure dans le Un du capitaliste mais, au contraire, le réaffirme.

4 - Le phénomĆne du national, du religieux, du choc des civilisations qui assurément se présente, dissimule en ses formes que la subjectivité se saisit elle-mÉme comme absolue et qu' elle détient la vérité en la détruisant et en expulsant ainsi l' impossibilité. Cette subjectivité absolue est un continu qui établit un jeu mutuel entre militarisation du monde, ne pas craindre de perdre la vie en devenant le maötre absolu, trafic de drogues, armées paramilitaires, bandes de pillage, guerres civiles qu'on ne nomme pas, états super- policiers, capital financier et terreur ... Destructions totales du "choix forcé" de l' inconscient.

5 - L' époque de la technique, mieux définie dans son atteinte du réel par Lacan comme Discours Capitaliste est un refus de l' impossibilité. D'oŁu s' expulse l' impossibilité s'affirme la relation Une : le tout sans aucune possibilité de décomplétude. En d' autres termes, la volonté se déchaine dans le monde sans que rien ne fasse limite, sans que rien ne vienne la diviser dans sa vérité.

6 - Ce qui se traduit actuellement par le fait qu'il n' y a ni victimes ni douleur universelle et que chaque culture élabore alors sa propre douleur de ses Étres sacrifiés.

7 - Le Discours Capitaliste dans son mouvement circulaire n' est pas éternel, ses tours ne constituent pas un sans fin. Selon Lacan, a chaque tour, le Discours Capitaliste marche vers sa disparition. A chaque fois la fin se rapproche un peu plus, mais pas sur le mode d' une solution dialectique.

8 - Cette achĆvement prend la forme actuelle d'une douleur qui s' étend, dans sa démesure, a l' échelle planétaire et qui, déja, ne peut Étre régulée par aucune des fictions politiques connues.

9 - Ainsi, les oppositions entre riches-pauvres, impérialisme-peuple opprimé, Occident-Orient, Nord-Sud, Civilisation-Barbarie, existent et sont efficaces dans leur réalité mais elles se déconstruisent immédiatement si on adopte la perspective du Discours Capitaliste.

10 - Chacune de ces oppositions ne peut Étre seulement appréhendée sous sa forme simplement conflictuelle (celle qui appelle alors une solution dialectique). Les termes qui paraissent en principe opposés du point de vue du signifiant, les oppositions symboliques du type Civilisation-Barbarie ne constituent pas, a partir du Réel du Discours Capitaliste, une relation entre des termes extérieurs l' un a l' autre. La civilisation n'est pas un élément extérieur a la Barbarie et vice-versa. Chaque terme, par rapport a l' autre, maintient une relation d' extimité. Dans les filets symboliques de la Civilisation capitaliste la poussée de la terreur de la Barbarie n'est pas la Chose extérieure mais son "extériorité intime". Mais cela ne doit pas annuler, sans plus, les problĆmes des dites oppositions. On doit y inclure la dimension de l' impossibilité qui leur rend leur valeur éthique.

11- L' impossibilité que le Discours Capitaliste a rejeté ne peut Étre restituée par les morts qu'une Culture impose a une autre.

12- Actuellement on ne peut concevoir quelle mode d' impossibilité on pourrait introduire dans le Discours Capitaliste, sauf si on imagine un "signifiant nouveau", celui qui est encore impensable et qui donc, seul, évoque une Epiphanie. Mais une Epiphanie universelle, l' histoire mÉme des religions montre qu' il est impossible que cela advienne. De la l' ardent désir holderlien proféré au coeur de la folie et tant de fois commenté : "seul un Dieu peut nous sauver", celui qui aujourd' hui incarne sa version catastrophique du Réel.

13- L' occident, en étant la Civilisation ouŁ le Discours Capitaliste trouve les conditions les plus adéquates a son émergence, aurait pu Étres aussi le lieu ouŁ l' impossibilité, la coupure, le désaccord eussent rencontré leur formulation historique. Cette pente s' éloigne définitivement, quand on vérifie que la "question marxiste" ne constitue en aucun cas une coupure (la fin du capitalisme demeure pour l' instant sans nom et sans forme définie). A son tour, les options de coupure et d' impossibilité proprement européennes meurent toutes dans la Shoah, authentique disparition de l' Europe comme monde de possibilités nouvelles. Reste a voir si l' Amérique Latine, que l' on (Huntington) n' inclut pas dans la Civilisation occidentale a cause de sa fragilité permanente, peut encore dire quelque chose, malgrĆ la déroute politique de son projet.

14- Il n' y a pas moyen d' introduire un désaccord dans le Discours Capitaliste car son essence n' est pas économique, ni technique mais de plus-de-jouir. Sur ce point l' organisation actuelle de l' Islam, dans la mesure oŁ elle a intégré la Technique sans expérimenter les impasses du sujet de la Science, et aussi de l' Inconscient, ne peut mÉme pas rÉver introduire une coupure dans le Discours Capitaliste. Son incorporation y est complĆte.

15- Les guerres qui arrivent ne remettent pas en cause le Capitalisme mais discutent la faŹon de l'occuper.