<  >   chronology   lacanian ink   symposia    messageboard    perfume   links  

 



Sur la Toile

Signalez-nous vos sites Web, pages perso. Nous en parlerons ici.

En 1951, le psychanalyste Jacques Lacan achetait à Guitrancourt une maison de campagne qui fut appelée "La Prévôté". Jusqu'à sa mort, il devait s'y réfugier le dimanche pour travailler, y recevoir des patients, et y donner de "somptueuses réceptions. Il adorait jouer la comédie devant ses amis, se déguiser, danser, faire la fête et porter des tenues extravagantes" ("Jacques Lacan" par Elisabeth Roudinesco, Fayard, 1993).

Sur le site de la revue américaine "Lacanian Ink" figure une animation Gif où l'on voit Lacan dans son jardin de Guitrancourt, en 1953 (l'année du fameux "retour à Freud") : cinq photographies de Lacan en représentation devant un parterre d'invités. Tous sont assis et le regardent discourir, avec force gestes. "Un événement, dit la légende, qui appellera la création de la Société Française de Psychanalyse, dont les membres se désengageaient alors de la Société Psychanalytique de Paris". Un tournant dans l'histoire du mouvement analytique, donc.

A partir de 1955, un tableau scandaleux, "L'Origine du monde" peint par Courbet en 1866, fut accroché dans la maison du psychanalyste. Ce tableau, qui représente le sexe d'une femme, un "sexe à l'état brut" (Roudinesco), aujourd'hui en bonne place au Musée d'Orsay, ne sera en fait dévoilé qu'aux amis. Car, de peur de choquer le voisinage ou la femme de ménage, "qui ne comprendraient pas", Jacques et Sylvia Lacan avaient demandé au peintre André Masson de confectionner un panneau coulissant, actionné selon un mécanisme secret, reproduisant de manière abstraite les éléments du tableau de Courbet.

Sur les conditions dans lesquelles le tableau est arrivé en possession des Lacan, "Lacanian Ink", face à "différentes légendes, toutes contradictoires", ne s'estime pas capable de faire la part du vrai.

Le site de "Lacanian Ink" donne évidemment une reproduction de "L'Origine du monde", devenu une icône pour les lacaniens. On y trouvera par ailleurs une photographie de la visite à Guitrancourt, en 1955, du philosophe allemand Martin Heidegger.

http://www.lacan.com/guit.htm

L'ASM canoë-kayak a lancé un site Web il y a quatre mois. Ce site veut d'abord être "un excellent moyen pour garder le contact avec les anciens dirigeants de la section partis en province". Il reçoit une centaine de visiteurs par mois. Mais ce chiffre augmente régulièrement depuis que le site est référencé par le moteur de recherche Voilà.

Plusieurs membres du club collaborent au "Petit Dessalé Mantais", un bulletin interne qui en est à sa sixième livraison et bénéficie d'une double parution (papier et électronique). On y trouve en particulier des nouvelles du pagayeur Frédéric Gauthier, "retenu pour un stage de quatre semaines au pays des kangourous". Gauthier vise en effet une participation aux jeux olympiques de Sydney. D'autres informations, moins capitales, s'adressent en priorité aux "happy few".

Outre des pages sur la course en ligne, spécialité de la section, le marathon, la descente et le slalom, le site donne le programme des festivités qui accompagneront le quarantième anniversaire du club, les 17 et 18 juin prochains.

Claude Cécile
Le Courrier de Mantes
Publié le  30 mars 2000